Catégories
Produire le sensible : matérialité et processus de fabrication

Chromoculture (depuis 2021)

Fig.1 Teinturière au travail (Aubusson, France), 2021. Photo Arnaud Dubois

Ce nouveau programme de recherche est porté au sein de la plateforme par Arnaud Dubois et développé en collaboration avec l’Ecole nationale supérieure d’art et de design de Limoges et le Conservatoire national des arts et métiers. Chromoculture s’intéresse aux pratiques des travailleurs de la couleur en France : artisans de la coloration, professionnels de l’esthétique chromatique, scientifiques et ingénieurs des colorants et du coloris. Nous nous proposons de porter un regard différent sur ce qu’est le phénomène « couleur » dans une société contemporaine et d’interroger la place de ces intermédiaires dans la construction de nos environnements construits.

ACTIVITÉS
  • Exposition « Une couleur de trop » réalisée dans le cadre d’un partenariat entre l’ENSA de Limoges et le Frac-Artothèque Nouvelle-Aquitaine à l’occasion de la journée d’étude « Une couleur de trop », octobre 2021
PUBLICISATIONS
Catégories
Produire le sensible : matérialité et processus de fabrication

Enquête Totomoxle

Totomoxle

Production du « Totomoxtle », Tonahuixtla (Puebla, Mexico), 2019. Images Fernando Laposse

A travers le projet « Totomoxtle » développé par le designer Fernando Laposse dans le village de Tonahuixtla (Puebla, Mexico), nous cherchons à saisir la manière dont les paysans ont appris à maîtriser des gestes artisanaux, les astuces et savoirs investis dans les procédés de production, dès la récolte des feuilles de maïs à l’usage de prototypes dessinés pas le designer. Nous visons aussi à rendre compte des relations culturelles, économiques, politiques, écologiques et symboliques qui sont à l’œuvre dans ce projet.

Publicisations

  • Francesca Cozzolino, « De la culture de la milpa à l’objet de design. Relier les pratiques d’agriculture traditionnelle à l’innovation technique dans un village de l’état de Puebla (Mexique) », Techniques&Culture 2021/2 No 76 « Waza on the Move. L’art ineffable de l’apprentissage », 17 novembre 2021, p 226-229. Accessible en ligne : https://doi.org/10.4000/tc.16902
Production du « Totomoxtle », Tonahuixtla (Puebla, Mexico), 2019. Photo Francesca Cozzolino